ISGF_A3.gif
Francais (FR)
Taille du texte

Amitiés nationales

fd2018 france 02Le dimanche 25 novembre 2018, la section de la région parisienne de la FAAS (Fédération des Amis et Anciens du Scoutisme français), l’Amitié Nationale Scoute et Guide (ANSG) en France, a célébré la Journée de l’Amitié ; avec quelques jours de retard, certes, mais qu’importe !

La Présidente de la FAAS, après avoir souhaité la bienvenue à la trentaine de personnes présentes, a lu le Message que le Président du Comité mondial de l'AISG, Mathius Lukwago, a envoyé à toutes les ANSG pour être lu le 25 octobre, jour où est célébrée chaque année la Journée de l’Amitié en souvenir de la création de l’Association en 1953.

Après cette lecture, la Présidente a passé la parole au Président de l’AAEE, Association des Anciens et Amis des Eclaireuses/Eclaireurs de France qui était en charge de l’organisation de la Journée.

Le thème de la journée était « Tolérance, respect et dignité » afin de suivre l’article de la Déclaration de Bali qui demande de célébrer la Journée internationale de la Tolérance à partir du 16 novembre 2018.

Le Président de l’AAEE a donné la parole
• à Henri-Pierre Debord qui a traité du thème de la Tolérance des points de vue historique et philosophique
• puis à Martine Lévy qui, afin de rendre la réunion plus participative, a fait lire par les participants des citations d’une vingtaine d’auteurs sur la Tolérance puis une partie des articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (70 ans cette année) et de la Déclaration de principes sur la Tolérance de l’UNESCO (1995). Ont suivi les présentations plus concrètes de ce que font les ONG partenaires de l’UNESCO : journée internationale de la Fille, journée internationale du vivre-ensemble en paix, préparation d’un événement sur la citoyenneté mondiale, forum sur une autre vision de la migration.
Ces interventions ont été suivies par un débat général fort intéressant qui a, en particulier, souligné le rôle parfois néfaste des réseaux sociaux dans le domaine de la Tolérance.

fd2018 france 01Le repas a été préparé et servi par le groupe Lapérouse des Eclaireuses et Eclaireurs de France (association laïque du scoutisme français) venu présenter le projet de 2018 qui avait été soutenu financièrement par l’AAEE : poursuite de la construction du Centre Kimou N’Guessan Faustin en Côte d’Ivoire et création d’un poulailler.

L’après-midi s’est terminé par la présentation des activités des différentes associations qui composent la FAAS.